samedi 13 février 2016

Le marché aux besoins des sociétés (Karl Polanyi)

« Polanyi affirme que le marché libre n'est en rien une tendance naturelle mais, comme l'écrit Louis Dumont en préface*, une « doctrine intolérante qui interdit à l'État d'intervenir ». Face aux instabilités et aux tensions qui naissent de son pouvoir dissolvant, les sociétés, même modernes et démocratiques, ne peuvent que réagir négativement, et spontanément prennent des mesures contraires. Car – l'idée est omniprésente chez Polanyi – l'économie est faite pour obéir aux besoins des sociétés, et non l'inverse : selon lui, l'idéologie libérale a eu le tort de « désencastrer » l'économie des rapports sociaux, pour faire du principe de libre concurrence (empruntée au darwinisme social) une sorte de religion. »

– extrait de l'article de Nicolas Journet, « Karl Polanyi : Le père de la socioéconomie », Les Grands Dossiers des Sciences Humaines : Les penseurs de la société de Tocqueville à Saskia Sassen, no. 30, Mars-avril-mai 2013, p. 30-31

* préface du livre le plus célèbre de Karl Polanyi, La Grande Transformation, 1944, rééd. Gallimard, 2009

À voir, le reportage : « Capitalisme : Karl Polanyi, le facteur humain », Les grands reportages, saison 2016, épisode 14, durée : 44 min, année de production : 2015, date de diffusion : 27 janvier 2016, Zadig Productions, Filmoption International (France), réalisateur : Ilan Ziv, auteur(s) : Bruno Nahon, Ilan Ziv.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour que le commentaire soit publié, inscrivez-le dans l'espace réservé, sinon faites-le-moi parvenir à cette adresse: chartrandsaintlouis@gmail.com.