vendredi 11 mars 2011

Fous du Zen

C’est une catégorie de moines zen qui sentent mauvais, qui sont grossiers, ne prêtent pas attention aux raffinements de la vie en société et énoncent tout ce qui leur vient à l’esprit, sur-le-champ, avec une franchise provenant de l’intuition des choses, sans égard aux conséquences.

Les « Fous du Zen » amènent les autres à mettre en doute les vérités les plus établies. Ils font des commentaires extravagants pour les garder éveillés. Ils gênent certains d’entre eux et galvanisent les autres.

Pieds nus, mal lavé, hors normes, Steve Jobs, le cofondateur d’Apple inc., s’enticha de cette catégorie de moines et joua ce rôle au sein de la famille d’Appel, lit-on dans le livre de Jeffrey S. Young, Steve Jobs : Un destin fulgurant. Les dessous de la révolution informatique. Paris : Éditions Micro Application, 1989, p. 130.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour que le commentaire soit publié, inscrivez-le dans l'espace réservé, sinon faites-le-moi parvenir à cette adresse: chartrandsaintlouis@gmail.com.