vendredi 29 avril 2011

Météo

« Il faudrait accueillir le temps qu’il fait avec stoïcisme et ouverture d’esprit. Même la pire imprévisibilité des éléments, parfois contrariante ou apaisante, mériterait de notre part une attitude plus attentive, plus humble et plus décidée, dans laquelle le silence occuperait forcément une place centrale. »
– Jean Papineau (1950-1995) (extrait puisé aux pages 41 et 42 du livre de Laurent-Michel Vacher. Dialogues en ruine. Montréal: Éditions Liber, 1996, 90 p.

vendredi 22 avril 2011

Huitième continent

« Un ensemble, un tourbillon de saloperies », soit des plastiques de toutes sortes qu'on a balancés à la mer et qui, une fois rassemblés, forment un immense banc dans le Pacifique, entre la Californie et le Japon, grand comme la France. Même s'il peut nous sembler loin, même abstrait, ce continent irréel aboutira inévitablement dans nos assiettes, nos estomacs, nos poumons et notre sang. »
– Jacques Languirand (Le 22 avril 2011 - Célébrer la Terre ou l'enterrer ?, Le Devoir, 16 avril 2011, porte-parole du Jour de la Terre)



En l’honneur du Jour de la Terre, découvrez les films de l’Espace vert de l'Office national du film (ONF) sur l’environnement et l’écologie.

mercredi 20 avril 2011

Drame d'une vie

« Avoir le sentiment que tout fut composé dès l'enfance, qu'il ne reste plus rien à entreprendre comme acte de création; les cartes étant jouées d'avance. »
Chartrand Saint-Louis

lundi 18 avril 2011

Amertume de vivre

« Je n’ai rien deviné, je n’ai rien découvert,
Non rien que la tremblante amertume de vivre,
Ayant froid tout l’été, suffoquant tout l’hiver
Et confondant partout le soleil et le givre. »
– Thierry Cabot (Extrait du poème Le voyageur mélancolique)

vendredi 15 avril 2011

Indignez-vous !

Titre du récent livre de Stéphane Hessel.

Le motif de base de la Résistance était l’indignation, nous rappelle Hessel.

Il invite les jeunes générations à prendre le relais et à rejoindre ce grand courant de l’histoire qui va vers plus de justice et de liberté.

Les défis sont grands. Le pouvoir de l’argent n’a jamais été aussi insolent et égoïste. L’écart entre les plus pauvres et les plus riches aussi scandaleux.

L’avenir appartient à la conciliation des cultures différentes par une approche pacifique, en ne laissant pas s’accumuler trop de haine.

Je vous invite à consulter le site de l'association des Citoyens Résistants d'Hier et d'Aujourd'hui.

Dans Philosophie Magazine, mensuel, numéro 47, mars 2011, Stéphane Hessel confie sa préoccupation envers le défi écologique.

« Nous devons aujourd’hui retrouver le contact avec la nature, instaurer un rapport de mutuelle protection. Cette nouvelle donne écologique est un défi planétaire, une raison pour la jeunesse de s’engager, par-delà les clivages. »

Qui est Stéphane Hessel?, L’Express.fr, 31 décembre 2010.

Hessel, Stéphane. Indignez-vous ! Montpellier : Indigène, 2010.

Dans des entretiens avec Gilles Vanderpooten (Engagez-vous, Éditions de l'Aube, 2011), Stéphane Hessel réitère ce qui lui paraît être la suite logique de l'indignation. L'animateur Jacques Languirand en parle à l'émission radiophonique Par 4 chemins, de La Première Chaîne de Radio-Canada, le samedi 26 novembre 2011.

mercredi 13 avril 2011

Google art project

Utilisant la technologie de Google Street View, ce nouveau service de Google, Art Project, permet de visiter 17 musées, parmi les plus importants dans le monde. Nommons le Museum of Modern Art (MoMA) et le Metropolitan Museum of Art de New York.

lundi 11 avril 2011

Train Montréal-Québec

Paysages vus à bord du train Montréal-Québec de Via Rail Canada.

– En été



















– En hiver

















Photos: Chartrand Saint-Louis

vendredi 8 avril 2011

Disposition d’esprit

« Je suis obligé de vivre dans un endroit où la disposition d’esprit est passée à la moulinette, par conséquent je ne me laisse pas avoir. Je connais bien le spectre qui va de la bonne disposition d’esprit à la mauvaise et je peux vous dire qu’une disposition d’esprit puante vaut mieux que pas de disposition d’esprit du tout. La vie est également conçue pour supporter la puanteur. »
Henry Miller (Tropique du Cancer, extrait puisé à la page 23 du livre de Norman Mailer. Génie et débauche : voyage dans l’œuvre de Henry Miller. Paris : Buchet-Chastel, 1983, 399 p.)

mercredi 6 avril 2011

Fontaines Wallace à Québec





















Cette réplique de la fontaine Wallace se trouve à l'intersection de la rue Grande-Allée et de la rue Cartier; il y en a une autre sur la rue Saint-Paul.

Cette fontaine rappelle « la tenue à Québec en 1998, du premier Symposium pour la réhabilitation des cours d’eau en milieu urbain. L’inauguration a été faite par monsieur Jean-Paul L’Allier, Maire de Québec, en date du 22 juin 2000. » (Source Internet : Mensuel.ca)

Site Internet à parcourir pour admirer les belles fontaines Wallace parisiennes.

vendredi 1 avril 2011

Adhocratie

Ce terme désigne une forme d’organisation qui privilégie l’organisation par projet (« adhocratie interne ») ou en réseau (« adhocratie externe »).

Selon Henry Mintzberg, spécialiste en gestion des organisations et professeur de gestion de l'Université McGill, cette forme d’organisation est la plus porteuse d’avenir :

« Les technologies sont de plus en plus compliquées, le poids des savoirs est de plus en plus important. Il faut davantage créer en équipe, rassembler des informations de natures et d’origines différentes. Dans un tel contexte, ce n’est pas l’autorité qui compte, mais la connaissance. La technologie, la connaissance, la créativité, le travail en équipe : tout cela pousse les organisations vers l’adhocratie. »
– Extrait de la transcription de l’émission « Par 4 chemins » du mardi 14 avril 1998, « Le culte du management selon Henry Mintzberg ».

Pour ce spécialiste, on ne peut pas échapper aux organisations. On fait toutes sortes de choses organisées. Par contre, les organisations existent pour les individus et non l'inverse. Et, en ce sens, il faut encourager l’individualisme et la réflexion par soi-même au sein des organisations.

Il nous dit aussi qu'on ne peut pas former un gestionnaire dans une salle de classe. Le management, ce n’est pas une science. Gérer, c'est agir par intuition, bien souvent.

Parution récente:

Mintzberg, Henry. Gérer; traduit de l'anglais (Canada) par Nathalie Tremblay. Montréal : Transcontinental, 2010, 375 p. (ISBN : 9782894724583)