dimanche 28 octobre 2012

Couleurs automnales à Québec

La Promenade des Acadiens, la Coopérative l’Escalier, sur l’Îlot Berthelot et l’Église de Saint-Cœur-de-Marie, rue de l’Amérique Française, à Québec.





















Photos : Chartrand Saint-Louis.

jeudi 25 octobre 2012

"Y"





















Photographie prise par le peintre : Gilbert Sévigny.

Dès que j’ai vu cette splendide toile, vraiment, dès le premier regard, j’ai su qu'elle me plaisait. C’est une toile très mature, puissante. La composition, très complexe, n’en finit pas de se dévoiler. La sérénité y est présente, par la dominance des teintes crème qui ont un effet très apaisant, mais l'on perçoit également la menace, le danger et la mort, représentés par la tache rouge (sang qui gicle), l'échafaud gris sombre (et le mot "Dieu" qui descend en cascade) et la croix plantée au centre. Ce sera un plaisir de découvrir l’univers de "Y" à travers le regard du peintre Gilbert Sévigny.

Il me confiait que « ce qui l’interpellait dans le travail de "Y", c’était le fait que ce questionnement (« cela dépend de quel Dieu l'on parle ») "mystique", qu’il avait souvent rencontré chez des auteurs masculins (Henry Miller, Alan Watts et bien d'autres), se retrouve chez « une auteure ». Cette citation introduite dans le tableau fut la première sélectionnée. C'est elle qui en est le point de départ en quelque sorte.».

Le choix de la couleur jaune est à chercher du côté de l’Orient.

Le rouge hémoglobine évoque le suicide de "Z".

On ressent devant cette toile l'atmosphère étouffante, millénariste, que "Y" cherchait à rendre dans L'Œuvre au noir, son grand oeuvre historique.

J’ai posé ce tableau sur une petite table en bois, appuyée au mur, un grand chandelier placé devant…

dimanche 21 octobre 2012

Sauver le monde

« Ce monde, en fait, à mon avis, ne tient plus que parce que des gens, ici et là, ne se plient pas aux injonctions des institutions dominantes, aux valeurs mafieuses qu'elles prônent et encouragent. Il tient par l'enseignante qui aime les enfants et veut les sauver par l'éducation; par le chercheur qui n'aspire qu'à connaître la vérité; par le journaliste que la corruption dégoûte et qui veut la dénoncer; par le juge ou l'avocate qui croit encore en la justice; par cet entrepreneur qui refuse qu'on le paie au noir; et par bien d'autres encore, mais vous donnerez vous-mêmes d'innombrables exemples. C'est par eux que ce monde sera sauvé. S'il peut encore l'être... »
– Normand BAILLARGEON, Gygès, Voir, vol. 21, no. 41, 11 au 17 octobre 2012

lundi 8 octobre 2012

Architecture japonaise

L’architecture japonaise inspire l'architecte Pierre Thibault.

En mars 2012, le professeur d’architecture de l’Université Laval et ses étudiants se rendent à Tokyo pour observer les manières de faire au Japon. Divers projets de transposition naissent à la suite de ce voyage. Dans ce reportage vidéo de Julie Picard, Pierre Thibault en présente quelques-uns.



Lire l’entrevue avec Pierre Thibault, Plaidoyer pour un habitat humain, sur le site Web de Contact. Propos recueillis par Gilles Drouin.

lundi 1 octobre 2012

Les Moissons du Futur

Existe-t-il une alternative globale aux pesticides, aux OGM et à l'industrialisation de plus en plus poussée de l'agriculture ? C'est la question que pose "Les Moissons du Futur", la nouvelle enquête de Marie-Monique Robin. Première diffusion sur Arte le 16 octobre 2012 à 20h50.

Bande annonce "Les Moissons du Futur" from M2R Films on Vimeo.