lundi 23 décembre 2013

Bouddhisme zen

« Le bouddhisme zen n'est pas tant porté vers la bonté que vers un brouillage de l'intelligence. Et cela afin de permettre à l'entendement de comprendre que toutes les sources de toutes choses ne sont qu'illusions. »
– Jack KEROUAC, Les clochards célestes, Gallimard, 1963, p. 27

samedi 21 décembre 2013

Haï-kaï

« Un véritable haï-kaï doit être simple comme la soupe et cependant avoir la saveur de la réalité. Le plus beau des haï-kaï est probablement celui-ci:

Le moineau sautille sur la terrasse.
Il a les pattes mouillées.

C'est un poème de Shiki. On voit les traces des petites pattes mouillées avec les yeux de l'imagination. Et cependant, dans ces quelques mots, il y a aussi la pluie qui est tombée ce jour-là. On sent presque le parfum des aiguilles de pain humides. »

– Jack KEROUAC, Les clochards célestes, Gallimard, 1963, p. 95

dimanche 15 décembre 2013

Se connaître avant de s'oublier

« Il convient de se connaître avant de s'oublier. »
– Marie-Madeleine DAVY, Traversée en solitaire, Albin Michel, 1989

vendredi 6 décembre 2013

Scène de la lettre (Eugène Onéguine)

Magnifique air de Tatiana, dans la scène de la lettre, deuxième tableau de l’acte I d’Eugène Onéguine de Tchaïkovski, avec la grande soprano bulgare Krassimira Stoyanova. Un air que l’on garde longtemps en tête (en particulier, la partie conclusive, 9:30 de la vidéo).

dimanche 1 décembre 2013

Le silence

J’ai entendu mon coeur battre
Aucune pensée n’était utile
Car tout était réfléchi, tout était réponse
Tout me répondait
J’ai goûté le silence...
Chartrand Saint-Louis