jeudi 8 février 2018

Ce qui s’offre à la vue

Les branches des arbres brillent de mille reflets de cristaux. Le soleil resplendit au loin. Il illumine petit à petit le paysage matinal de ses rayons. Seuls quelques nuages freinent leur passage. Ce matin, la nature est figée par le grand froid hivernal. De rares oiseaux, surtout des corneilles, restent perchés sur les branches. Ils ne bougent pas. D'ailleurs, rien ne semble bouger. De ma fenêtre, je contemple ce magnifique tableau immobile. C’est un spectacle de toute beauté. L’on devrait s’ouvrir chaque jour à ce qui s'offre à la vue.

Chartrand Saint-Louis

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour que le commentaire soit publié, inscrivez-le dans l'espace réservé, sinon faites-le-moi parvenir à cette adresse: chartrandsaintlouis@gmail.com.