mardi 7 novembre 2017

Même lorsqu'elles tombent
Les feuilles ne semblent pas tristes


Photo : Chartrand Saint-Louis

Printemps –
Le vent montagnard m'est pénible.
Même lorsqu'elles tombent
Les fleurs ne semblent pas tristes.

– Musô (1275-1351), poème extrait du livre Zen: images, textes et enseignements, Sélection des textes : Miriam Levering et Maryse et Masumi Shibata, Éditions Gründ, 2002, p. 60

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour que le commentaire soit publié, inscrivez-le dans l'espace réservé, sinon faites-le-moi parvenir à cette adresse: chartrandsaintlouis@gmail.com.