vendredi 20 mai 2016

Le non-agir et la tranquillité de l'esprit

« Si la tranquillité de l'eau permet de refléter les choses, que ne peut celle de l'esprit ? Le vide, la tranquillité, le détachement, l'insipidité, le silence, le non-agir sont le niveau de l'équilibre de l'univers, la perfection de la voie et de la vertu. Ce vide confère à l'âme une tranquillité qui fait que toute action accomplie est efficace. Qui garde sa tranquillité n'agit pas : il laisse ce soin à ceux qui reçoivent mission d'agir. Heureux celui qui n'agit pas ! il ne connaît ni chagrin ni misère et il vit longtemps. »

– Tchouang-tseu, Joie suprême et autres textes, traduit du chinois et annoté par Liou Kia-hway, Gallimard/Unesco, 1969, p. 35-36

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour que le commentaire soit publié, inscrivez-le dans l'espace réservé, sinon faites-le-moi parvenir à cette adresse: chartrandsaintlouis@gmail.com.