dimanche 6 mars 2016

"In quelle trine morbide" (Manon Lescaut, Puccini)

Il y a d'excellentes sopranos qui ont interprété brillamment "In quelle trine morbide",
cet air de tristesse dans l'opéra "Manon Lescaut" (Acte II, Puccini). J'en ai entendu plusieurs, dont tout récemment la soprano Kristine Opolais, mais ma préférence va vers la belle voix d'Angela Gheorghiu.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour que le commentaire soit publié, inscrivez-le dans l'espace réservé, sinon faites-le-moi parvenir à cette adresse: chartrandsaintlouis@gmail.com.