dimanche 7 février 2016

Un monde « inimaginable »

« [n]ous voici maintenant dans un monde « inimaginable » dans notre jeunesse, un monde où nous ne savons même plus si nous sommes heureux ou non - sans d'ailleurs y attacher la moindre importance. »

– Roland JACCARD, Ma vie et autres trahisons, Paris : Grasset, 2013, p. 104

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour que le commentaire soit publié, inscrivez-le dans l'espace réservé, sinon faites-le-moi parvenir à cette adresse: chartrandsaintlouis@gmail.com.